Mélina D'Arcy-Lepage, T.S.

Consultations - ateliers - conférences - coaching

Date

AUTEUR(E)

Perfectionnisme : Ami ou ennemi ? Le pouvoir de la connaissance de soi

Le perfectionnisme. Un mot que nous utilisons souvent pour décrire notre désir d’excellence, de réussite et de réalisation de soi. Mais qu’est-ce que cela signifie réellement ? Est-ce toujours bénéfique, ou cela peut-il parfois être un fardeau ? Dans ce monde en perpétuelle évolution, comprendre les nuances de ton propre perfectionnisme est essentiel. Pourquoi ? Parce que cela peut avoir un impact énorme sur ta vie quotidienne, ton bien-être et même ta capacité à atteindre tes objectifs.

Le Perfectionnisme : Un ami ou un ennemi ?

Le perfectionnisme n’est pas une qualité ou un défaut en soi. Il peut être un atout précieux dans certains cas, mais il peut aussi se transformer en obstacle si nous ne le comprenons pas. C’est pourquoi il est essentiel de te connaître, de découvrir les différents visages de ton perfectionnisme et de comprendre comment il peut te servir ou t’entraver.

Pour illustrer le tout, faisons connaissance avec Abby, une mère dans la fin trentaine, avec deux enfants âgés de 7 et 9 ans, travaillant pour l’entreprise X. Abby est reconnue pour son perfectionnisme inébranlable. En tant que leader, elle impose des normes exigeantes à elle-même et à son équipe.

Cependant, à mesure que le temps passe, Abby se rend compte que son perfectionnisme a un prix élevé. Elle travaille fréquemment tard, sacrifiant ainsi des moments précieux avec ses enfants. Son incapacité à déconnecter du travail, même les week-ends, laisse son esprit continuellement préoccupé. Les moments en famille sont souvent ternis par son obsession pour les détails et son incapacité à relâcher la pression.

Au fil des années, Abby commence à ressentir les effets débilitants de son perfectionnisme sur sa santé mentale. Les symptômes anxieux et le stress sont devenus ses compagnons constants. Elle a du mal à se détendre, même pendant ses vacances. Les signes de « burn-out » sont de plus en plus évidents : insomnie, irritabilité et épuisement émotionnel.

L’histoire d’Abby montre clairement comment le perfectionnisme, bien qu’il puisse apporter du succès, peut avoir des conséquences dévastatrices sur notre bien-être si nous ne trouvons pas l’équilibre nécessaire.

Mieux gérer le stress et la pression

L’une des raisons pour lesquelles il est important de te connaître sur le plan du perfectionnisme est la gestion du stress. Tu découvriras peut-être que tu as tendance à figer complètement devant la pression. Tu pourrais constater que tu choisis souvent d’éviter les situations stressantes. Il est possible que tu observe chez toi que, sans t’en rendre compte, tu t’efforces de tout contrôler pour contrer le stress. Quelle que soit ta tendance, la conscience de soi est la première étape pour mieux gérer le stress.

Améliorer tes relations interpersonnelles

Ton perfectionnisme a un impact sur tes relations interpersonnelles. Peut-être as-tu déjà rencontré des défis lors de collaborations en équipe ? Peut-être as-tu tendance à laisser constamment ta place aux autres, à viser les sommets sans tenir compte de ton environnement, ou encore à te laisser distraire facilement ? Ces comportements peuvent parfois créer des tensions dans tes relations. Cependant, en reconnaissant ces tendances, tu peux mieux te positionner dans tes relations. Mieux se connaître est une clé essentielle pour des relations plus harmonieuses.

Atteindre tes objectifs

Comprendre tes tendances perfectionnistes est une étape clé pour atteindre tes objectifs, que ce soit dans ta vie professionnelle ou personnelle. Lorsque tu te familiarises avec les nuances de ton propre perfectionnisme, tu deviens plus conscient(e) de tes forces et de tes défis. Si tu es du genre à avoir constamment de nouvelles idées et à te disperser, tu peux apprendre à honorer cette capacité d’innovation, tout en trouvant des ressources pour maintenir le cap. Si tu as tendance à anticiper le pire dans chaque situation, en le conscientisant, tu peux utiliser cette prévoyance à ton avantage, tout en trouvant des ressources pour passer à l’action. Si tu as des exigences élevées, tu sauras te fixer des objectifs stimulants et t’engager pleinement dans leur réalisation, tout en trouvant des ressources pour les adapter au besoin.

Pour finir, le perfectionnisme est un trait complexe, mais il peut être un allié puissant lorsque tu apprends à le connaître. Prends le temps de découvrir les nuances de ton propre perfectionnisme. Cela pourra t’aider à mieux gérer le stress, à améliorer tes relations, et à atteindre tes objectifs. Pour commencer, pourquoi ne pas essayer mon quiz Découvre ton type de perfectionnisme !

Pour partager cet article !

Plus
d'articles